Daddy’s little boy

Aujourd’hui dans ma tête, il y a ma relation avec mon père. Dans le couple de gendarmes qui m’a élevé, Daddy jouait le rôle du gentil. Quant à l’autre gendarme, < le méchant >, son rôle est tout aussi à louer. Ce que j’ai fait pour la fête des mères:

Comme je le disais à ma belle sœur hier quand elle regardait son fils se faire fesser par sa grand-mère (c’est à dire ma mère):- si les fessées blessaient, j’aurais un cul cicatriciel ;- si les pleurs tuaient, je serais mort depuis; Et si j’en suis où j’en suis aujourd’hui, c’est parce qu’une mère est la seule personne dont les coups sont remplis d’amour. Alors, le meilleur cadeau que je puisse lui faire, c’est d’être meilleur que celui qu’elle a voulu que je sois. C’est mon combat de tous les jours...

Il est important de voir les deux rôles pour comprendre que dans mon éducation, celui du père a été tout aussi déterminant que celui de ma mère. En réalité, ce gentil gendarme était le parfait complémentaire de sa femme. Il est plutôt facile de jouer le rôle du gentil… du moins c’est ce qu’on croit. Dans tous les cas, Daddy le jouait à la perfection maintenant que je le regarde avec la sagesse de l’âge. Il ne se contentait pas d’être gentil et de me passer tous mes caprices, il m’apprenait à la douce la responsabilité et le dépassement de moi.
– Pendant que mère réprimait mes mauvaises attitudes, Père sublimait l’attitude du champion
– Quand Mum m’enseignait les bonnes limites, Daddy m’apprenait à dépasser mes limites

Une relation faite de défis

De ces défis simples mais de ces défis qui vous apprennent à sortir de votre zone de confort. Par exemple!

Les défis scolaires: avoir une meilleure moyenne pour lui démontrer que je peux faire mieux. Au fond, c’est à moi même qu’il voulait le démontrer.

Les défis d’exemplarité:
car de ses propres mots « tu es le miroir de tes frères ». Être un leader, une source d’inspiration pour les autres.

Les défis de responsabilité:
me donner la liberté de faire mes choix. Assumer les conséquences de mes actes, apprendre la responsabilité, aller de l’avant.

Les leçons d’un père sont nombreuses. Les leçons du mien sont précieuses. J’ai grandi. Il lui plaît aujourd’hui de m’appeler « Mr K… », par son propre nom, celui qu’il m’a donné. Mais malgré les années qui font de moi l’homme qu’il a voulu, je reste au fond de moi le Daddy’s little boy qui cherche à le rendre fier, à les rendre fiers.

Bonne fête des pères, (re)bonne fête des mères
Bonne fête des parents

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

Submit a comment