Entrainez-vous

Je suis récemment tombé sur une de mes photos des classes préparatoires… non, non, ce n’est pas celle en illustration. Je ne vais pas exhiber la photo des prépas ici, elle ne me rend pas justice 😂 (et définitivement la barbe c’est le make-up des hommes). Mais le souvenir de cette époque m’a rappelé une certaine discipline que j’avais établie: Faire un exercice de maths tous les jours.

En prépa, les maths jouent un rôle monstrueux: Analyse, algèbre, probabilité et informatique pèsent lourd dans la moyenne et sont un facteur de réussite au concours d’entrée en école de commerce. Mon ambition était donc claire:

Être (bien) meilleur que la moyenne en maths.

Et je peux vous dire que la moyenne à dépasser était déjà très haute.
Alors comment pouvais-je y arriver ?

En vue du concours de fin d’année, il fallait que je m’entraîne. L’épreuve finale, comme une compétition sportive, comme les jeux olympiques, se tiendrait à un moment donné et je n’avais pas le droit de me rater. Il fallait s’entraîner. Ma discipline (sportive) ici a été de faire des mat(c)hs d’entraînement au moins 2 heures par jour jusqu’au jour décisif. Que j’ai maths ou pas en cours le lendemain, je faisais des exercices de maths. Que l’on soit en congé ou pas, je prenais deux heures de ma vie pour lire ou faire des maths. Dans ce que j’étudiais, j’avais le désir caché de rencontrer tous les types d’épreuve de maths avant la finale, et d’avoir initialement travaillé sur la méthodologie pour les résoudre.

A la fin, ça a payé.
Je n’ai été surpris par aucun exercice le jour de l’épreuve finale. Aucun.
J’ai fait et tout bien fait dans les temps.
Je suis même arrivé en tête de liste de l’école que j’ai choisie.

Mais ce résultat n’est rien d’autre que le fruit de l’entraînement. De nombreuses années sont passées depuis cet évènement mais la méthode ne prend pas une ride.

Si vous voulez être le meilleur, entraînez-vous sans relâche!

Pensez à tous ces athlètes que vous adulez et imaginez leur discipline et éthique de travail. Pour être prêt pour une finale de champion’s League, un Ronaldo a dû travailler chaque jour à l’entraînement, rendre sa meilleure copie aux épreuves intermédiaires que sont les matchs éliminatoires et être continuellement dans l’amélioration… parce qu’une finale ne se joue que sur un seul match et on n’a pas le droit de se rater. La performance de ce jour-là est la somme de toutes les heures d’entraînement.

Si vous aimez le basket-ball, regardez l’hygiène de vie d’un LeBron James. De ses propres mots, son corps est son outil de travail donc il a une discipline incomparable pour le maintenir en bon état. Séances quotidiennes d’entraînement et quand on regarde ses statistiques, il s’améliore d’année en année malgré son âge plutôt avancé pour le sport.

Il n’y a pas de magie.
C’est en forgeant qu’on devient forgeron. On ne peut espérer être une sommité dans un domaine si on ne met pas la quantité de travail nécessaire.
Et ce travail est de l’entraînement. Il est fait à l’abri des regards, il ne recherche pas la gloire, c’est la préparation pour les jours décisifs.

Alors…
la prochaine fois que vous envierez une personne pour son talent ou la réussite de ses entreprises,
Rappelez-vous de la discipline quotidienne de ces sportifs
Et surtout rappelez-vous que le problème n’est pas à l’extérieur. Si vous n’êtes pas encore là où vous espérez: allez vous entraîner !

 

Parlons-en sur twitter


Laissez moi débarquer dans votre mail

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

SUIVEZ-MOI SUR TWITTER

Submit a comment

17 − six =