Grand-Lahou, l’oubliée